Sans stratégie marketing digital, pas de stratégie marketing du tout.

Aussi surprenant – pour ne pas dire inquiétant – que cela puisse paraître, la transformation digitale n’est pas encore vue comme essentielle. Les chiffres 2016 de l’IPSOS, du CESI et du Figaro sur la situation des entreprises montrent une situation étonnante : 47% des chefs d’entreprise interrogés pensent que la transformation digitale est un phénomène de mode.

Ce n’est plus de la myopie par rapport à un futur qui se dessine mais bel et bien de la presbytie du présent qui touchent ces dirigeants!

 

Les entreprises appréhenderaient mal les conséquences de la digitalisation. Pourtant, si l’on se concentre sur les enjeux marketing et commerciaux, l’impact de la transformation digitale est vue comme plutôt positif par rapport à l’activité commerciale (57%). Toutefois, il apparaît qu’à tous les niveaux, la digitalisation n’est pas une priorité.

L’impact de la transformation digitale est vue comme plutôt positif par rapport à l’activité commerciale par 57% des chefs d’entreprise.

Ces résultats sont à nuancer par rapport à la taille de l’entreprise. Les grandes entreprises ont en grande partie intégré la nécessité de la digitalisation en passant à l’action à des rythmes différents. La situation est plus préoccupante chez les TPE et les PME qui auraient tendance à sous-estimer l’impact de la digitalisation et le risque à ignorer cela… Et ce chiffre parle de lui-même : seulement 50% des 3.4 Millions de TPE/PME françaises disposaient d’un site web en 2015.

 

Seulement 50% des 3.4 Millions de TPE/PME françaises disposaient d’un site web en 2015.

 

Pourtant, la technologie digitale peut avoir un rôle moteur de développement et de changement pour les entreprises. On ne peut ignorer la réalité de la digitalisation de par son omniprésence dans nos vies.

Un foyer possède en moyenne 10 écrans et 80% des utilisateurs de smartphones n’éteignent jamais leur téléphone.

A partir de là, nous sommes face à une évidence : Sans stratégie marketing digitale, pas de stratégie marketing du tout.

Des consommateurs demandeurs…

Site internet, réseaux sociaux, marketing mobile, applications, e-commerce : tous les indicateurs sont au vert du côté des consommateurs :

  • Plus de 90% des consommateurs font des recherches sur internet avant d’acheter (en ligne ou en boutique).
  • Les réseaux sociaux tels que Facebook rassemblent 30 millions de français – la moitié de la France!
  • 64% des français consulteraient leurs emails plusieurs fois par heure (source Zebaz).
  • En 2015, l’e-commerce a augmenté de 14%

Nous sommes loin d’une tendance émergente, d’un effet de mode. Les entreprises et les marques qui ont mis en place une stratégie digitale – plus ou moins aboutie – performent mieux que leurs concurrents retardataires.

Réagir avant qu’il ne soit trop tard

Face à ces nouveaux comportements (qui ne sont plus si nouveaux mais évoluent), l’heure n’est plus à se poser des questions. Les réseaux sociaux ne sont pas l’avenir, pas plus qu’internet ou le mobile. Ils sont le PRÉSENT.

Quelles sont les vraies raisons pour attendre encore?

  • Est-ce la nécessité de repenser la stratégie marketing globale?
  • Les investissements que le déploiement d’une stratégie digitale représente?
  • Est-ce la peur de mal faire? De déplaire à vos clients?
  • Ou encore la surcharge de travail et le manque de ressources ?

Quelles que soient les raisons, repousser à demain ou après-demain l’intégration du digital dans votre stratégie marketing est une prise de risque infiniment plus élevée que de passer à l’action.

Repousser l’intégration du digital dans votre stratégie marketing est une prise de risque infiniment plus élevée que de passer à l’action.

 

Entrepreneurs, dirigeants et même marketeurs, je vous invite à réfléchir à ces questions, à partager vos réponses en commentaires ainsi que vos expériences.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*