Le géomarketing, la science du bon emplacement

Le géomarketing, la science du bon emplacement?

Quelle est la recette du succès pour un magasin ou un restaurant? Sans être un marketeur chevronné, la réponse vient rapidement à l’esprit : l’emplacement.

« L’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement », dit le vieil adage.

C’est de manière plus large un critère essentiel pour un grand nombre d’activités. Définir le bon emplacement fait régulièrement des réflexions essentielles en marketing comme nous le verrons plus bas dans cet article.

Au préalable, nous allons faire les présentations…

Qu’est-ce que le géomarketing?

Le géomarketing décrit l’activité marketing qui consiste à utiliser des données localisées en vue d’éclairer une décision marketing. Cette pratique vise à s’assurer que le message ou le produit touche les bonnes personnes, la cible souhaitée.

Le géomarketing s’appuie sur une approche scientifique en collectant, en traitant et en interprétant des données de différentes natures : données démographiques, sociologiques, topographiques, économiques, etc.C’est pour cela que les études géomarketing nécessitent la compétence, l’expertise et les outils de géographes urbanistes. C’est une science transversale entre le marketing et l’urbanisme.

Big data et urban data

Les données sont aujourd’hui produites à une vitesse exponentielle. Il y a les données publiques et accessibles de tous mais également les données produites par les villes (urban data) et les données produites par une population hyperconnectées. Le monde physique urbain produit des données qui – bien interprétées – permettent d’éclairer des décisions statégiques en marketing.

Pourquoi utiliser le géomarketing?

Le géomarketing a un champ d’application très vaste. Les cas les plus traditionnels sont :

  • Trouver sa clientèle (sa zone de chalandise)
  • Identifier l’emplacement d’un magasin ou point de vente unique
  • Créer un réseau de distribution (ou de maintenance)
  • Trouver un local pour exercer une profession libérale (dentiste, médecin ou encore orthophoniste…)

Mais aussi…

  • Organiser une campagne d’affichage ou choisir l’emplacement d’un événement marketing éphémère (type pop up store)
  • Segmenter son marché en qualifiant la population locale
  • Adapter l’offre d’un magasin à la population locale. Par exemple, c’est ainsi que l’on ne ne trouve pas l’ensemble des collection Zara dans tous les magasins de la marque.
  • Contrer un concurrent : par exemple, pour chaque restaurant Quick qui ouvrait en France, Mac Donald’s avait décidé d’ouvrir 2 restaurants à proximité.
  • Créer une unité de production capable d’approvisionner des points de vente rapidement

Paroles d’experts : Urban Lab explique le géomarketing

Comme précisé plus haut, le géomarketing est une application marketing de méthode issue du monde de l’urbanisme. Nous avons donc tapé à la porte d’Urban Lab, bureau d’études et de conseils en urbanisme et géoprospective qui a répondu à nos questions.

Retrouvez en vidéo l’interview de Julien Porte-Petit, géographe urbaniste, co-fondateur d’Urban Lab.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
7

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*