Pourquoi votre stratégie marketing digital est un échec ?

marketing-digital-echec

Chez My Marketing Manager, la grande majorité de nos clients sont des entrepreneurs, des dirigeants de TPE et de PME – comme plus de 90% des entreprises en France. De même que la plupart de ces entreprises, ils n’ont pas de département marketing, encore moins de marketing digital, et ils n’ont pas de personne dédiées à cela.

Ce n’est pas pour autant qu’ils ne s’intéressent pas à l’univers du digital évidemment! Comme pour tous les secteurs de l’économie – ou presque – la transformation numérique a bouleversé et continue de faire évoluer le marketing. C’est assez difficile d’y échapper, on en parle partout.

Malgré l’engouement médiatique pour ce thème, la réalité est bien plus nuancée. Sortis des GAFA (Google – Amazon – Facebook – Apple), nous constatons que la transformation digitale a ses « laisses-pour-compte » et même ses réfractaires.

(Si vous n’avez pas le temps de lire l’article, n’hésitez pas à regarder notre vidéo sur le sujet.)

Des chiffres qui valent 1000 mots

En 2015, 42% des entreprises françaises de moins de 50 salariés ne disposent toujours d’aucun site internet .

pourtant…

82% des gens font davantage confiance aux sociétés
dont le dirigeant et son équipe sont actifs sur les réseaux sociaux

55% des professionnels affirment avoir un intérêt grandissant
pour le digital par rapport au téléphone ou à la rencontre directe en magasin.

72% des professionnels s’informent préalablement
via les réseaux sociaux lorsqu’ils s’engagent dans un processus d’achat.

Une stratégie perdante, des risques importants

Bien entendu, être présents sur internet avec un site et des comptes sociaux ne garantit pas le succès. On y viendra juste après :

En revanche, en être absent envoie un message lourd qui peut être lourd de conséquence

  • “mon entreprise n’évolue pas”
  • “mes concurrents ont un énorme terrain d’expression dont je suis absent”
  • “je vais passer à côté de plusieurs opportunités”.
  • “Je ne suis pas à l’écoute des attentes de mes clients et prospects

Alors que les acheteurs – professionnels comme particuliers – sont demandeurs et attendent des entreprises et des marques qui les intéressent de développer une relation avec eux sur internet, ignorer ces attentes est une prise de risques importantes pour l’avenir. Clients et acheteurs sont versatiles. Hormis pour les entreprises misant tout sur le bouche à oreille, s’isoler du web – et par extension du web mobile – revient à laisser tout simplement à tenir la porte à ses concurrents.

La prise de conscience…

Vient alors la prise de conscience si ce n’était pas encore fait! Un très grand nombre d’entreprises sont à ce stade là aujourd’hui.

Cette phase, c’est un peu celle qui l’on pourrait appeler « Les 12 travaux d’Astérix ». Dans l’urgence (conscients de leur retard), les dirigeants s’équipent : sites web, Facebook, Twitter, Instagram, Google +, LinkedIN et puis pourquoi pas Snapchat? (ça plaît aux jeunes!)

Bien souvent, la mise en route de la stratégie marketing digital est faite très rapidement, sans réflexion préalable. Dans l’urgence. Comme dans le secteur du bâtiment, les vis cachés se font rapidement ressentir.

Car une fois que tout est fait, rien. Il ne se passe rien ou pas grand chose.

Pourquoi ça ne marche pas?

Etonnant pour une agence de conseil en marketing et marketing digital que d’écrire cela. Les faits sont là : il n’y a pas de baguette magique du marketing digital.

Le marketing digital ne résout pas les problèmes de communication

Le marketing digital n’améliore pas un produit ou un service, pas plus que son positionnement

Le marketing digital n’est pas un antibiotique à large spectre pour résoudre les problèmes de communication, de distribution, de produits ou même internes à une entreprise.

Ainsi, simplement recommander d’avoir un site internet et des réseaux sociaux n’est pas une réelle solution en soi. Ça serait parfaitement incomplet et aujourd’hui, totalement insuffisant

Pourquoi « bien faire ses devoirs » ne suffit pas?

Parce que sites internet, réseaux sociaux, emails, etc. sont des canaux qui permettent d’entrer en communication, de transmettre des informations, d’échanger, de discuter. Ils permettent, ils ne le font pas pour vous. Ils ne sont pas “intelligents” au point de pouvoir tout remplacer.

Aujourd’hui, le nerf de la guerre dans la réussite de la transformation digital de votre marketing et de votre communication, c’est le contenu et la façon dont il est utilisé pour créer une expérience client satisfaisante et riche.

Pour donner une idée de l’équivalent dans un « canal traditionnel », ne pas considérer le contenu comme essentiel serait un peu comme avoir des commerciaux ou des vendeurs muets en magasins ou être dans une soirée de networking et n’adresser la parole à personne!

Contenu, de quoi parle-t-on?

Ce sont des informations textes, photos, vidéos, médias… qui servent à votre entreprises à se faire connaître grâce au web, construire sa notoriété, engager sa communauté (prospects, clients, partenaires) et bien sûr vendre, dans le cas de vente en ligne.

Le contenu répond vraiment à une stratégie :

  1. Du contenu pour attirer des prospects
  2. Du contenu pour “éduquer”, informer
  3. Du contenu pour transformer
  4. Du contenu pour fidéliser
  5. Du contenu pour “enchanter” (donner envie d’en parler autour de soi)

Autre raison à de nombreux échecs : une absence d’équipements ou des équipements insuffisants.

Logiciels, conseils en stratégies, se lancer dans le marketing digital est trop souvent une grande improvisation. De mauvais choix techniques et technologiques sont à l’origine de nombre d’échecs. D’où la nécessité de se faire accompagner s’il n’y a pas d’expert en interne.

Pas encore convaincus ?

Avant de finir, quelques chiffres qui vous étonneront peut être :

57 % de la décision d’achat se fait avant même d’entrer en contact avec un fournisseur.

Pour 65 % des professionnels, la qualité des contenus est décisive dans la décision d’achat.

58% des consommateurs ont plus confiance dans les entreprises qui produisent du contenu vidéo.

Pour éviter les déboires la transformation numérique de votre marketing, il est indispensable de bien votre stratégie dès le départ et notamment en se concentrant sur deux éléments clés : vos clients (leurs habitudes, leurs attentes, etc.) et votre produit/service (positionnement, communication, etc.)

Réussir cette transition n’est pas réservé aux grandes entreprises (dont beaucoup sont en échec d’ailleurs…)

Si vous avez des questions et si vous souhaitez être accompagner dans votre stratégie marketing digital, contactez-nous.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*